Websérie

Les Seigneurs d’Outre Monde — Webserie (VF)

Logo les Seigneurs d'Outre Monde.

Une histoire de fantasy à la sauce française, c’est possible ! C’est ce que nous propose de découvrir une websérie intitulée Les Seigneurs d’Outre Monde !

Cette websérie se compose de dix épisodes, d’environ quinze minutes chacun, que vous pouvez retrouver sur YouTube. Mais les épisodes ont également été montés ensemble pour prendre la forme d’un film de 2 h 20.

En voici le synopsis :

« Un dôme lumineux surplombe les monts du Ringston depuis 1000 ans. Par sa simple présence, il rappelle à tous l’histoire tragique qu’a pu connaître le monde d’Eravys. Le monde vivait à l’époque en paix, géré par l’ordre des incarnats : des dieux-sorciers qui dirigeaient tous les éléments. Mais, un jour, les humains se rebellèrent contre le dictat de la magie. Par milliers, ils massacrèrent sorciers, magiciens et êtres féériques… Ce fut la Grande Guerre. L’ordre des incarnats resta passif à ce chaos, excepté Rashalden, incarnat de la mort. Il était l’amant d’une sorcière, Ophidia, qui mourut sous les coups des humains, alors qu’elle portait en elle l’enfant de Rashalden. Rashalden entra dans une colère folle et se lança dans une extermination de l’espèce humaine. Sa puissance et sa rage étaient telles que les incarnats ne parvinrent pas à le contrôler. Ils durent unir leur force et se vider de leur énergie, jusqu’à en mourir, pour le contenir dans le Dôme de magie. »

La qualité de la production reste impressionnante, que ce soit pour le jeu des acteurs, les décors, les costumes ou les effets spéciaux.

Certes, certaines idées auraient pu être légèrement mieux amenées, ou certaines scènes auraient pu être un peu mieux montées mais, au vu du travail qui a été fourni, et en tenant compte des ressources qui étaient mises à la disposition de l’équipe de tournage, je reste très admirative du résultat obtenu !

Et la genèse de ce projet reste tout aussi impressionnante, puisque le tournage a commencé fin 2008 pour s’étendre jusqu’à fin 2014 ! Entre temps, une campagne sur MyMajorCompany a été menée en 2013 pour financer le travail lié à la postproduction. Ensuite, un partenariat avec Dailymotion a été organisé pour diffuser en ligne la première moitié des épisodes, avant qu’une sortie sur grand écran ne soit organisée dans un cinéma, le 22 mai 2016. Il aura ensuite fallu attendre le 22 août 2017 pour que le premier épisode sorte sur YouTube, avant que le film complet y devienne disponible le 28 juin 2019 !

Si les épisodes vous ont plu, vous pouvez retrouver sur leur chaîne YouTube certaines musiques composées spécialement pour Les Seigneurs d’Outre Monde. Mais vous pouvez aussi visiter leur boutique en ligne, sur laquelle vous pouvez vous procurer le film en DVD ou en Blu-ray, mais également le double CD de la bande originale, ou encore le livre « La Geste d’Ellowan » qui est un recueil de 8 nouvelles, liées à l’univers du film.

Et, apparemment, l’histoire n’est pas vouée à s’arrêter là, puisque la sortie d’un jeu vidéo serait à l’étude ! Pour vous tenir au courant, n’hésitez donc pas à suivre leur page Facebook !

Confessions d’Histoire — Webserie (VF)

Logo de Confessions d'Histoire

« L’histoire racontée par ceux qui l’ont vécue ! », tel est l’objectif de cette websérie française, intitulée Confessions d’histoire. Et il n’y a pas besoin d’être un féru d’histoire pour passer un bon moment devant !

En effet, chaque épisode adopte un ton résolument comique, tout en nous relatant des faits historiques. Et le travail effectué a été particulièrement soigné, que ce soit pour l’écriture, le jeu des acteurs ou les costumes, si bien que ces épisodes auraient pu mériter une diffusion à la télévision sans problème !

Pour l’instant, vous pouvez d’ores et déjà retrouver six épisodes sur leur chaîne YouTube qui traitent de :

-La Guerre des Gaules – Vercingétorix & Jules César

-La Première Croisade – Baudoin 1er – Kiliç Arslan – Alexis Comnène

-Aliénor & Conséquences (La 2e Croisade) – Aliénor d’Aquitaine, Louis VII

-D’Alexandre à Actium – Cléopâtre, Jules César, Marc-Antoine

-Richard Cœur de Lion & la 3e Croisade – Philippe II Auguste, Saladin

-Le Tuto beauté d’Agnès Sorel

De manière générale, Confessions d’Histoire s’adressent à un public de jeunes adultes ou d’adultes de préférence. Et, par précaution, je vous déconseille de reproduire le tuto beauté d’Agnès Sorel chez vous…

Sachez également que, si le dernier épisode date du 11 octobre 2018, de nouveaux épisodes centrés sur Alexandre le Grand sont en cours de préparation ! Alors, n’hésitez pas à vous abonner à leur chaîne pour être prévenu lorsqu’ils sortiront !

Uncharted — FanFilm (VOSTFR)

Nathan Drake, héros du fanfilm Uncharted.

Ces dernières années, certains jeux vidéo ont été adaptés au cinéma. C’est ainsi que le jeu vidéo Uncharted aura lui aussi droit à son adaptation, dont la sortie est prévue pour 2021. Mais, en attendant sa sortie, un fanfilm, tiré de ce jeu vidéo, est déjà disponible !

Et si vous êtes sériephile, l’acteur principal de Uncharted – live Action FanFilm ne vous sera pas inconnu, puisque nous y retrouvons Nathan Fillion, qui a déjà tenu le premier rôle dans différentes séries, que ce soit dans Firefly, Castle, ou the Rookie. À ses côtés, figure également Stephen Lang, qui a notamment joué dans Avatar.

N’ayant jamais joué à ce jeu vidéo, je ne pourrais pas comparer ce fanfilm avec son support d’origine. Mais la production reste soignée, les combats bien chorégraphiés, et certaines scènes permettent même à Nathan Fillion de montrer son potentiel comique !

L’histoire est également sympathique, et fait le choix de nous raconter une étape en particulier de la mission que poursuit Nathan Drake. Et les sous-titres français sont là pour s’assurer que nous n’en manquions rien !

À la semaine prochaine pour une nouvelle websérie ! 😊

Mise à Jour du 16/01/21 :

Nathan Fillion a récemment participé à un épisode du podcast « Inside of You » créé par Michael Rosenbaum (qui a notamment joué Lex Luthor dans la série Smallville). N’hésitez pas à regarder la vidéo si vous désirez en apprendre un peu plus sur le parcours de Nathan Fillion ! Par contre, la vidéo est uniquement disponible en anglais sans sous-titres.

Deadpool Musical — Webserie (VOST)

Poster du fanfilm Deadpool Musical

Depuis la sortie cinéma de Iron Man, en 2008, Marvel a su proposer sur le grand et le petit écran de nombreux crossovers. C’est ainsi que les Avengers ont pu se rencontrer ou que la team Defenders a pu se former. Mais toujours est-il que Deadpool n’a pas eu cette chance puisque, même s’il a été créé par Marvel Comics, la 20th Century Fox possédait les droits de ce personnage sur grand écran. Mais deux fanfilm semblent avoir résolu ce problème… en chanson !

C’est pourquoi, à défaut de voir Deadpool rejoindre les autres personnages Marvel sur grand écran, nous pourrons le découvrir en train de pousser la chansonnette sur des airs bien connus, alors que certains personnages Marvel s’offrent quelques apparitions !

Dans la première vidéo ci-dessous, vous pourrez ainsi entendre une réadaptation de la chanson « Gaston » de la Belle et la Bête, même si, bien sûr, les paroles ont été modifiées pour coller à l’univers de Deadpool. Vous pourrez également visionner la vidéo avec des sous-titres anglais ou français (même si certaines fautes d’orthographe s’y sont glissées…).

Et si la chanson vous a plu, vous pourrez également la réécouter en vous rendant sur SoundCloud.

Quant à la seconde vidéo, Deadpool réinterprétera, cette fois-ci, cinq chansons Disney ! Par contre, il faudra se contenter des sous-titres anglais.

Et, si je vous aie convaincue de regarder ces deux vidéos, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour dire quel est votre scène ou moment préféré !

Pour ma part, j’avoue avoir bien aimé le moment où, dans la première vidéo, Black Widow chante « Heroes should not kill a ton like Deadpool ». La voix de la comédienne nous transporte bien dans l’univers de Disney, alors que la phrase chantée correspond bien aux codes de Deadpool, ce qui montre que ces deux univers ont été fusionnés de manière efficace ! C’est ce qui se passe également dans la scène suivante où Deadpool chante « My kill count is really intimidating », où on a l’impression que Gaston pourrait se cacher sous le masque ! Même si je doute que ce soit le cas 😉

Buffy Kills Edward — Webserie (VO)

Ah Buffy… En tant que fan de la série, il me semblait naturel que le premier article publié soit lié à Buffy. Mais je ne vous proposerai pas ici une critique de la fameuse série télévisée (ni du film…), pour parler plutôt d’une websérie parodique et… musicale !

Pour les fins connaisseurs de la série télévisée Buffy The Vampire Slayer, vous devez déjà savoir qu’allier la comédie musicale à l’univers de Buffy n’a rien d’absurde, puisque la saison 6 de la série avait déjà proposé un épisode musical particulièrement réussi. Mais, dans cette websérie, les chansons seront naturellement à visée parodique, et vous pourrez les découvrir tout au long des dix-neuf épisodes, d’une durée comprise entre 2 et 5 min.

Sans compter que, comme vous l’avez peut-être déjà deviné, la websérie mêle l’univers de Buffy avec celui de… Twilight ! Et si une connaissance minimale de ces deux univers vampiriques est à conseiller pour apprécier les épisodes, on pourra facilement remarquer qu’un réel travail a été accompli, que ce soit pour les chansons, les effets spéciaux ou les scènes de combats.

Et le premier épisode réussit à donner le ton de la série dès les premières phrases. C’est ainsi que Edward commence par dire à Bella que :

« Oh Bella, you’re so hot. Too bad I can’t touch you without crushing your skull with my incredible strength. I’m just so strong ». [Oh, Bella, tu es si hot. Tellement dommage que je ne puisse pas te toucher sans écraser ton crâne avec ma force incroyable.]

Ce à quoi Bella répond :

« Oh Edward, you’re just so handsome and perfect. And I’m so annoying and useless. I want to be a vampire like you. » [Oh, Edward, tu es si beau et parfait. Et je suis si agaçante et inutile. Je veux être un vampire comme toi.]

Il faudra par contre noter que, malheureusement, les épisodes ne sont pas proposés sous-titrés, même si les sous-titres générés automatiquement en anglais par YouTube pourront (un peu) aider.

Et si vous faites un tour sur la playlist qui comprend tous les épisodes, vous pourrez voir dans la partie descriptive le nom des acteurs ainsi que le nom des personnages qu’ils interprètent, ce qui peut être utile puisque certains d’entre eux jouent deux personnages différents, et qu’il n’est pas toujours facile de les reconnaître en raison des changements de coiffure et de maquillage.

Et si vous avez aimé les chansons, sachez que vous pourrez les réécouter sur Deezer ou sur Spotify.

Pour les éventuels intéressés, sachez que sur cette chaîne YouTube, intitulée FLOP Productions (FLOP étant une abréviation de « For The Love Of Parody »), vous pourrez également trouver cinq chansons parodiques inspirées de la série Sex and the City et une autre inspirée de Game of Thrones intitulée « I’m in love with my twin ». Mais, n’ayant pas vu ces deux séries (Oui… Je fais partie des personnes du fond de la classe qui n’ont pas vu Game of Thrones…), je ne pourrais pas donner d’avis particulier dessus.

Enfin, si vous appréciez ces vidéos, n’hésitez pas à vous abonner à leur chaîne. Pour l’instant, je fais partie des petits 282 abonnés. Donc, n’hésitez pas à venir, il y a de la place !

Et si vous décidez de donner une chance à cette websérie, n’hésitez pas à dire dans les commentaires quels épisodes ou chansons vous avez préférés ! Pour ma part, j’ai bien apprécié la chanson d’Angel présente dans l’épisode 6. Notamment, parce que ce personnage avait déjà eu l’occasion de pousser la chansonnette dans sa série éponyme, Angel (spin-off de Buffy), même si ses capacités vocales étaient légèrement différentes…

Rendez-vous la semaine prochaine pour vous présenter une nouvelle websérie !